Ici nous allons aborder une thématique parfois mal comprise, victime de mauvaises interprétations. Il s’agit de l’hypnose ericksonienne. Avant toutes choses, ce type d’hypnose n’a rien à voir avec l’hypnose de spectacle. C’est une approche de la famille des thérapies brèves qui vise à accompagner les gens vers un mieux-être global.

Une voie directe vers l’inconscient et ses blocages

Cet outil utilisé en thérapie est très connu pour son efficacité à faire arrêter le tabac, quelques séances peuvent suffire à vous faire totalement stopper la consommation de cigarettes. Dans la plupart des cas, l’hypnose peut vous amener à régler d’autres problèmes qui ont eux même amené la consommation de ce poison.

Par exemple, une personne consulte pour le tabac en pensant qu’il s’agit de son plus gros problème. La séance se déroule, le praticien questionne et il apparaît que la cigarette fait écran de fumée par rapport à un traumatisme profond. Une fois celui-ci réglé, cela débloque la personne. Elle arrête alors ses compulsions alimentaires et on peut alors passer à la suite. Il n’a pas encore arrêté la cigarette mais il a résolu un traumatisme profond qui lui avait fait délaisser son corps. La personne va mieux et dispose alors de plus de ressources pour continuer le travail sur la cigarette si le patient le désire.

Quels problèmes peut-on résoudre par l’hypnose ?

Voici une liste non exhaustive de ce que l’hypnose peut aider à résoudre :

Dépression

Quand le vase est plein, tout déborde. Et il faut garder à l’esprit que ce n’est que rarement dans la dernière goutte que se trouve la source du problème. L’hypnose vous aide à prendre de la distance vis-à-vis des événements traumatiques, à vous aider à accepter votre passé pour vivre avec en toute sérénité.

Phobies

La phobie provient d’évènements dont on a souffert et d’une peur d’avoir peur. Il y a de très nombreuses formes de phobies. En réalité, bien qu’elles aient toutes un nom différent, les mécanismes sont quasiment toujours les mêmes. Le praticien va chercher à désensibiliser les évènements traumatiques quelques fois « oubliés ». En commençant souvent par comprendre au mieux les traits de caractères et le degré d’anxiété « naturelle » de la personne.

Migraines chroniques

Ici, on entre dans la catégorie de la somatisation. C’est souvent le corps qui exprime un trop plein. Alimentation, stress, fatigue…
Les causes des migraines sont parfois ancrées depuis des années, il faut plusieurs séances pour déraciner l’origine des maux. Il y a fréquemment un terrain familial dont il faut se détacher.

Article rédigé avec l’aide du praticien Lyonnais, Stéphane Roux :
Stéphane Roux – hypnose – lyon
193, Grande Rue de la Guillotière
Lyon
Auvergne-Rhône-Alpes
69007
France
stephane.roux@hypnose-mieux-etre.com
04 37 56 91 81
https://www.hypnose-mieux-etre.com/