Le microbiote est constitué de bactéries qui contribuent au bon fonctionnement de la flore intestinale. Autant dire qu’elles sont donc cruciales pour votre santé. Voici quelques astuces pour en prendre soin au quotidien.

Les probiotiques

Microbiote, probiotiques… Autant de noms un peu barbares qui sont pourtant des éléments indispensables à votre santé et votre système immunitaire. Les probiotiques désignent les bonnes bactéries qui jouent un rôle central dans le bon état de votre microbiote intestinal. Et si le taux de probiotiques dans votre organisme est insuffisant, les problèmes peuvent vite arriver.

Il en existe sous forme de compléments alimentaires, mais vous pouvez tout à fait en consommer de manière naturelle. Les probiotiques n’existent pas uniquement dans votre corps mais aussi dans certains produits alimentaires courants. Par exemple, la soupe miso est connue pour en apporter une très bonne quantité à votre corps, alors n’hésitez pas, en plus c’est délicieux !

Les prébiotiques

Il s’agit en quelque sorte de la nourriture que vous allez offrir à vos probiotiques pour permettre à ces derniers d’être efficaces dans leur travail de protection de la flore intestinale. Vous pouvez retrouver ces prébiotiques dans de nombreux fruits et légumes, notamment dans la banane et l’ail. Pour les légumes, nous vous conseillons la cuisson vapeur, plus respectueuse envers vos intestins.

Une alimentation saine

On le sait, le bon état de votre flore intestinale provient avant tout d’une alimentation surveillée. Ainsi, si vous vous nourrissez de manière saine et faites un minimum attention aux aliments que vous achetez, votre microbiote vous en sera reconnaissant. En plus de consommer davantage de fruits et légumes comme nous vous l’indiquions plus haut, essayez dans la mesure du possible de réduire les protéines animales (viandes, poissons, oeufs…). Plus globalement, les aliments acidifiants et transformés sont à diminuer autant que possible car ils ont tendance à avoir des effets indésirables sur votre flore intestinale.

Et surtout, faites attention aux changements trop brusques d’habitudes alimentaires, souvent traumatisants pour vos intestins et votre système digestif en général. Alors évitez les excès mais ne tombez pas non plus dans le piège du régime trop drastique. Prendre soin de votre microbiote intestinal doit se faire de manière progressive et sur le long-terme. N’hésitez pas à en parler à votre médecin ou votre nutritionniste qui saura vous aiguiller sur la bonne voie. Vous pouvez également vous documenter grâce aux articles du site Microbiotes Santé, spécialiste en la matière.