Les parents jouent un rôle important dans le comportement sanitaire des enfants. Ils sont les acteurs majeurs en ce qui concerne la création d’un environnement sanitaire et une vie active pour leurs descendants.

L’activité physique est très importante pour le maintien d’un poids approprié. En France, entre 1979 et 2005, le taux d’obésité enfantine a doublé. D’ailleurs, en 2015, le taux de surpoids chez les enfants âgés de 6 à 17 ans est arrivé à 17%.

Avant de commencer cet article, j’aimerai bien mentionner quelques chiffres concernant l’activité physique demandée pour chaque enfant afin d’avoir une ligne irréprochable.

  • Pour un enfant âgé de moins d’un an : il faut le faire bouger plusieurs fois par jour dans la logique.
  • Pour un enfant de 1 à 4 ans : il lui faut en moins une fréquence de mouvement de 180 minutes par jour à n’importe quel rythme qui convient à son état physique.
  • Pour un enfant de 5 à 17 ans : il lui faut une activité de 60 min par jour avec une intensité modérée à vigoureuse.

Que faire pour inciter mon enfant à bouger plus ?

Il y a une décennie, les enfants bougeaient plus, sortaient plus, s’amusaient plus, etc., jusqu’à ce qu’on a commencé à leur offrir des Smartphones et des tablettes. Du coup la vie de l’enfant s’arrête dès qu’on lui introduise la technologie.

La solution est entre les mains des parents : SORTIR PLUS

Les enfants qui passent plus de temps dehors sont plus actifs et ont tendance à avoir un poids idéale à leurs tailles et âges. Il y a néanmoins trois points à prendre en considération par les parents pour ne pas ruiner ces moments d’activité :

La restriction des écrans : Ceci signifie qu’il est complètement interdit de laisser un enfant ramener un gadget à écran (téléphone, tablette, jeux vidéo..) pour jouer avec dehors.

Les contraintes parentales : Il faut éviter de tenter de garder les enfants en sécurité tout le temps au point de les priver de tout.

La météo : Il faut prendre en considération les conditions météorologiques et être conscient que certaines activités sont limitées à certaines saisons.

 

Le lien entre la santé des enfants et le jeu en plein air

Tous ceux qui travaillent avec les jeunes enfants dans les programmes et les écoles savent avec quelle rapidité les bactéries et les virus se propagent dans ces environnements.

Une façon de réduire la propagation de l’infection est de prendre beaucoup d’air frais. Jouer en plein air permet aux agents infectieux de s’étaler et de se dissiper; Cela permet aussi aux enfants de prendre de l’air frais et de faire de l’exercice et d’avoir une activité physique.

Le jeu à l’extérieur développe des dispositions pour le plein air, l’activité physique et le soin de l’environnement. Les enfants qui pratiquent de nombreuses activités physiques à l’école ont tendance à s’engager dans des activités plus énergiques à la maison, tandis que les enfants qui ont des enfants et des expériences scolaires sans activité physique active adoptent des comportements plus sédentaires, comme regarder la télévision et les ordinateurs.

Les enfants qui apprennent à profiter du plein air ont beaucoup plus de chances de devenir adultes, de faire de la randonnée, du jardinage, du jogging, du vélo, de l’escalade ou d’autres activités de plein air. Cela est essentiel car l’obésité devient une préoccupation nationale de plus en plus grande et nous devons tous apprendre à prendre soin de notre condition physique.