Telle est la question qui se pose. Le Kombucha est considéré comme un super aliment avec des propriétés médicinales hallucinantes. On se dit que s’il est encore utilisé jusqu’aujourd’hui c’est pour une bonne raison : les vertus qui font sa popularité sont vraiment constatées. Acheter du kombucha mais toutefois, malgré les nutriments qu’il contient, il n’a pas encore été prouvé que sa consommation n’est pas sans danger.

Les bénéfices du kombucha

  • Il est surtout qualifié de complément alimentaire :

La boisson est constituée d’acides aminés essentiels, de vitamines (B1, B2, B6, B12, C, PP…) et de sels minéraux nécessaires pour rester en bonne santé et renforcer le système immunitaire. Avec une bonne hygiène de vie, de l’exercice physique, une alimentation saine et variée, et assez de sommeil, boire en plus du Kombucha vous donnera la pêche pendant toute une saison.

  • C’est un probiotique qui améliore le transit intestinal :

Cette boisson est constituée de microbes et de champignons comme le Lactobacillus, le Zygosaccharomyces, ou même le Candida. Ils sont retrouvés en état physiologique dans votre intestin (ils constituent ce qu’on appelle couramment la flore intestinale). Ces éléments vont alors aider votre organisme à lutter contre la diarrhée, la constipation, le syndrome de côlon irritable et d’autres encore. En plus, le Kombucha facilite aussi la digestion : plus d’inconfort ou de ballonnement après les repas, grâce aux microbes et aux enzymes contenus dedans, vous digèrerez vos aliments rapidement.

  • Il est utile dans le domaine du cosmétique :

Avec ses propriétés antioxydantes, on l’utilise dorénavant dans les soins pour le visage. Le kombucha ralentit le vieillissement de la peau parce qu’il favorise le renouvellement cellulaire. Et pour les cheveux, il permet la repousse capillaire et renforce le cuir chevelu.

Des effets indésirables ?

Pour le moment, ce produit n’a pas encore présenté de réactions nocives majeures. Des études toxicologiques ont été fait sur les animaux mais il n’y avait rien de concret quant à son effet sur notre organisme. On peut donc on conclure qu’il est magiquement efficace, tant mieux pour nous ! En guise de précaution, il faudrait que vous limitiez votre consommation à 1/3 de litre par jour. Si vous êtes diabétiques, demandez conseil à votre médecin. Par contre, le kombucha est déconseillé aux nourrissons, aux femmes enceintes ou allaitantes. Pour les enfants, il est possible de leurs en donner mais avec un avis du médecin.

L’aspect controversé du Kombucha

Les bienfaits du kombucha n’effacent guère la controverse sur ce remède naturel. Sans approbation scientifique, certaines personnes considèrent le kombucha comme une boisson malsaine. Ainsi, pendant le processus d’induction, un micro-organisme « parasite » particulier du champignon peut se développer dans le mélange. Il peut provoquer aussi une maladie grave pouvant entraîner la mort. De plus, les ingrédients de la macération peuvent également affecter la toxicité des boissons. Certaines études montrent des niveaux de métaux lourds (plomb, notamment) assez élevés dans le kombucha. A titre d’information, deux femmes sont mortes après avoir consommé du kombucha « fait maison » quotidiennement pendant 2 mois. Pour limiter le risque, il faut se procurer le kombucha commercialisé et arrangé selon des normes d’hygiène strictes, plutôt que d’opter pour les faits maisons. Cependant, les autorités sanitaires recommandent à des femmes enceintes ou allaitantes, aux personnes atteintes d’une maladie rénale ou d’un cancer, de consulter un avis médical avant de prendre cette boisson. En effet, le kombucha peut être un danger pour la santé, car il peut provoquer des maux d’estomac, des nausées ainsi que des réactions allergiques.