Pourquoi prendre une mutuelle étudiante ?

Chaque étudiant de l’enseignement supérieur est automatiquement rattaché à la sécurité sociale (régime général ou autre) depuis 2019. Cependant, les dépenses concernant votre santé ne sont pas totalement remboursées par l’État (à hauteur de 70%). C’est pourquoi, il peut être nécessaire de s’affilier à une mutuelle de santé afin de compléter le remboursement restant. Notamment dans des cas d’hospitalisation, les coûts peuvent monter très vite, et sans une complémentaire santé, l’étudiant peut se retrouver dans une situation difficile. Afin d’éviter toute situation désagréable, il est conseillé aux étudiants de prendre une mutuelle étudiante venant compléter leur assurance maladie. Si vous tombez malade, vous aurez toujours la possibilité de prendre des cours particuliers afin de rattraper votre retard une fois la santé revenue. Le soutien scolaire vous permettra de bénéficier de cours individualisés et de gagner du temps. Il peut éventuellement exister des mutuelles vous permettant de prendre des cours privés afin de travailler vos cours de maths, de physique ou encore d’anglais avec un professeur particulier.

Est-on obligé de souscrire à une mutuelle étudiante ?

Il n’est pas obligatoire de souscrire à une mutuelle étudiante. Un étudiant peut très bien s’inscrire à l’université sans avoir une mutuelle complémentaire de santé. Mais comme cité ci-dessus, il est conseillé de prendre une mutuelle étudiante, qui est souvent plus adaptée aux besoins d’un étudiant dans le milieu universitaire.

Comment choisir sa mutuelle étudiante ?

Avant toute chose, il est important de vérifier les éléments pris en charge par la mutuelle étudiante. Les besoins des étudiants en termes de santé sont bien différents : soins et consultations, psychologie, contraception, opticien, dentiste, hospitalisation etc. Vous devez donc choisir la mutuelle qui vous offre les garanties dont vous pensez avoir besoin.

Vous devez également faire une comparaison selon les garanties et les prix qui s’ensuivent. Vous devez bien évidemment vous affilier à une mutuelle qui correspond à vos ressources. Mais, il est aussi essentiel d’étudier les différentes mutuelles étudiantes sur le marché et de les comparer entre elles avant de choisir votre mutuelle complémentaire santé.

Top 6 des meilleures mutuelles pour les étudiants

1 – La mutuelle santé de vos parents

L’étudiant peut très bien s’affilier à la mutuelle santé de ses parents. La plupart des mutuelles de santé proposent des contrats familiaux prenant en compte les enfants étudiants dans l’enseignement supérieur. Cependant, il faut faire attention aux éléments pris en charge par cette mutuelle. Les besoins en termes de mutuelle étudiante ne sont pas forcément les mêmes que celle de vos parents donc veillez à ce que cette mutuelle vous soit également avantageuse.

2 – Mutuelle étudiante LMDE

Jusqu’en 2019, la Mutuelle des Étudiants faisait partie des deux mutuelles obligatoires et proposées aux étudiants s’inscrivant en études supérieures (avec le SMEREP). Elle est désormais devenue une mutuelle étudiante complémentaire santé. Il existe différentes offres selon les budgets de chacun : une offre hospi de 4,90 euros par mois (dépenses hospitalières uniquement), une offre vitalité à 14,60 euros par mois (couverture de soins de spécialistes (dentaire, optique, gynécologie etc une fois par an), une offre essentielle à 25,60 euros par mois (soins de spécialistes (dentiste, psychologue, ophtalmo) et stages à l’étranger) et une offre zen à 37,90 euros par mois (couverture complète des soins de spécialistes, tous voyages à l’étranger etc).

3 – Mutuelle étudiante HEYME

Anciennement SMEREP, HEYME est une mutuelle étudiante qui propose également différentes offres aux étudiants en termes de complémentaire santé. Il existe 4 offres : le niveau 1 à 9,90 euros par mois (hospitalisations, soins courants pris en charge à niveau intermédiaire), le niveau 2 à 17,90 euros par mois (l’optique et le dentaire au niveau intermédiaire s’ajoutent aux soins courants et aux hospitalisations à un niveau supérieur), le niveau 3 à 27,90 euros par mois (tous les soins sont pris en charge à un niveau supérieur) et le niveau 4 à 44,90 euros par mois (une couverture totale à un niveau supérieur).

4 – Mutuelle étudiante SMERRA

La SMERRA a également différents contrats de santé pour les étudiants : la Minimale à 5,5 euros par mois, l’Essentielle à 10,50 euros par mois, le Confort à 20 euros par mois et le Tous risques à 34,50 euros par mois. Tous les soins sont pris en charge, mais le pourcentage varie selon l’offre (allant de 60% à 130%). Les offres Confort et Tous risques proposent en plus des remboursements de frais de santé pour les médecines douces (acupuncture, ostéopathie, diététique etc.).

5 – Mutuelle étudiante SMENO

La SMENO est également une mutuelle étudiante avec différentes offres selon les budgets : Mut M essentielle à 12,75 euros par mois (frais de santé courants), Mut L l’équilibrée à 25,50 euros par mois (soins particuliers dentaire, optique etc.), Mut XL la confortable à 38,25 euros par mois (couverture complète) et la Perf Garantie Hospitalisation à 5,50 euros par mois pour vos frais d’hospitalisation uniquement.

6 – La Complémentaire Santé Solidaire

En cas de ressources insuffisantes, il est possible de faire une demande de CSS auprès de la caisse primaire d’assurance maladie. La complémentaire santé solidaire prend en charge tous vos soins à 100% sans qu’il y ait besoin d’avancer les frais, elle permet donc de payer automatiquement vos frais de santé (médecin traitant, spécialistes ou hospitalisations).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *