Les implants dentaires coûtent en moyenne 900€, mais en réalité il faut débourser plus de 2000€ pour remplacer une dent perdue. Les dentistes ne peuvent pas baisser leurs tarifs car ils doivent payer la TVA, des taxes et le travail du prothésiste qui gonflent l’addition. Face à cela, les dentistes des pays où la vie est bon marché se frottent les mains.

Grâce à cet article du site Newdentaire.be, que nous vous résumons ici, vous allez comprendre le prix des implants dentaires.

Combien coûte vraiment un implant dentaire ?

Pour retrouver une dentition complète, rien ne vaut un implant dentaire : cette vis en Titane implantée dans la mâchoire sur laquelle on vient fixer une couronne.

L’implant n’est qu’une des nombreuses étapes par lesquelles il faut passer :

  • En nous intéressant à cette discipline dentaire nous avons compris qu’il faut commencer par passer une radiographie panoramique et un scanner dentaire pour savoir si votre os peut accueillir l’implant (environ 200€).
  • Ensuite pour préparer la chirurgie, on vous fait un détartrage afin d’éviter les infections et les rejets (55€ en moyenne).
  • Un tiers des gens auront besoin d’une greffe osseuse pour ajouter de l’os avant de placer l’implant (autour de 1000€).
  • Ensuite, c’est l’implant à 900€ en moyenne.
  • Et enfin, on termine par la couronne qui est la seule partie que vous voyez vraiment une fois le travail terminé. Une couronne se paye facilement 500€.

La somme déboursée dépasse donc souvent les 2000€.

Est-ce normal que le prix soit si élevé ?

300€ de matériel pour un implant à 2000€

En nous rendant dans un salon de l’art dentaire, nous avons découvert le vrai prix que les dentistes payent pour les implants, les couronnes et le matériau qui sert à ajouter de l’os.

  • Un implant se paye environ 120€.
  • Dans une couronne il y a moins de 50€ de matériel.
  • L’os artificiel vaut environ 100€.

Votre dentiste fait-il une marge 1700€ ?

En fait, non car il y’a beaucoup d’heures de travail derrière un implant dentaire. Les personnes qui ont déjà recouru à cette technique savent qu’il faut bien entre 5 et 10 rendez-vous chez le dentiste pour refaire une dent à neuf.

Le dentiste doit aussi payer le loyer de son espace de travail, son assurance professionnelle et éventuellement une secrétaire.
De plus, le prothésiste doit investir dans de nombreuses machines très précises pour réaliser parfaitement chaque dent. C’est un travail sur mesure et de haute précision. Imaginez que votre nouvelle dent doit s’adapter à la fois à l’implant, mais aussi aux dents voisines et à celle qui lui est opposée.

Enfin, il y a la part de l’état : la TVA à 21% et environ 30% impôts. La moitié de ce que vous dépensez ira donc à l’état, comme pour tout ce que nous achetons.

Le dentiste et le prothésiste se partagent ce qu’il reste mais au vu du nombre d’heures de travail et des investissements que cela représente, c’est loin d’être le travail le mieux payé du monde.
Voici donc comment se découpe le prix d’un implant dentaire :

Absence de remboursement

Il n’y a quasiment pas de remboursement pour les implants dentaires et cela vaut aussi pour tous les soins que vous faites en vue d’avoir un implant : scanner, greffe d’os…

Pour espérer avoir un remboursement il faut soit répondre à certains critères très restrictifs, soit payer une mutuelle ou assurance dentaire pendant des années. Et au final, comme il y a toujours un plafond autour de 1000€ par an, vous ne pourrez faire qu’un seul implant à la fois. Or les statistiques montrent que les patients placent en moyenne 4 implants en une seule fois.

Le tourisme dentaire, une arnaque ?

La décomposition du prix d’un implant dentaire nous explique que le prix dépend beaucoup plus de la main d’œuvre et des taxes que du coût initial du matériel nécessaire.

Ceci explique bien comment les dentistes de certains pays à l’Est de l’Europe arrivent à baisser le prix des implants dentaires.

Le cas des cliniques dentaire en Roumanie

En Roumanie, l’impôt sur le profit des sociétés est de 16%, soit la moitié de ce qu’un dentiste français paye. La TVA est de 19% au lieu de 21%.

En termes de main d’œuvre : le salaire moyen en Roumanie en 2018 est de 573€, soit environ 4 fois moins qu’en France.
Le loyer d’un espace commercial est aussi à moitié prix, par rapport à la France, sans compter les grandes villes comme Paris ou Lyon où les loyers sont hors de prix.

Si on refait le même calcul pour un implant dentaire en Roumanie on obtient :

  • Le matériel reste toujours au même prix car les bons dentistes et implantologues se fournissent auprès de grandes marques internationales, soit 300€.
  • Le fonctionnement de la clinique, ne coûte plus que 200€.
  • La main d’œuvre ne coûte plus qu 250€.
  • Les taxes valent 400€.

Cela fait donc une somme de 1150€ pour un implant dentaire en Roumanie contre 2000€ en France. Soit une économie potentielle de plus de 40% pour un soin dentaire qui peut être de qualité égale si on choisit une clinique dentaire correcte.