En France, il naît à peu près  105 garçons pour 100 filles. Un couple a donc 50% de chance d’avoir l’un des deux genres. Or, bien souvent, les parents ont une préférence pour un sexe plutôt que pour l’autre. Ainsi, pour avoir l’enfant qu’ils désirent, ils essaient plusieurs méthodes naturelles qui permettraient d’avoir le choix du roi. Parmi toutes les techniques existantes, seule l’approche diététique promet des résultats probants.

En savoir davantage sur l’approche diététique

Avoir la possibilité de choisir le sexe du futur enfant est un rêve vieux comme le monde. Déjà au moyen âge, on recommandait aux parents d’étudier la lunaison ou le sens du vent avant de procéder à la conception du bébé. Toutefois, l’environnement extérieur n’a aucune portée sur le sexe de l’embryon. Parmi toutes les méthodes naturelles évoquées dans les médias, seule l’approche diététique donne des résultats probants. Aujourd’hui, de nombreux couples sont séduits par cette technique qui promet près de 85% de taux de réussite. Cependant, afin de mettre toutes les chances de son côté, la femme doit suivre le régime à la lettre.

Ce procédé consiste à agir directement sur le parcours des spermatozoïdes, en régulant le pH des sécrétions vaginales. Une alimentation adaptée permettrait de modifier la nature de ces gamètes mâles. Ainsi, un pH acide est indiqué pour favoriser le passage des spermatozoïdes porteurs de chromosomes X, ce qui entraînera la naissance d’une fille. Les spermatozoïdes Y sont plus résistants dans les milieux alcalins et atteindront rapidement l’ovule. En rendant le pH plus alcalin, on augmente ses chances d’avoir un garçon.

Les aliments à consommer selon le sexe de l’enfant désiré

L’approche alimentaire demande de l’autodiscipline et de la patience. En effet, il s’agit d’une technique assez contraignante, dans la mesure où la femme doit commencer la diète au moins deux mois avant la grossesse. Pendant ce temps, elle doit bannir certains aliments de ses repas quotidiens. Les mamans qui se demandent comment faire une fille doivent suivre un régime riche en magnésium et en calcium. Ainsi, les légumes verts, les fruits oléagineux et le laitage seront toujours dans les assiettes. Par contre, il faut éviter les aliments riches en sel. Pour celles qui ne peuvent pas se passer des céréales complètes lors du petit déjeuner, on choisit les produits non salés  comme les biscottes sans sel.

En revanche, les couples qui désirent avoir un garçon doivent proscrire les aliments contenant du magnésium pour privilégier les plats salés. De ce fait, maman devra  se nourrir essentiellement de nourritures ayant une teneur élevée en sodium et en potassium. Dans tous les cas, il ne faut jamais suivre le régime sans assistance médicale, car il existe un réel risque de carence alimentaire. De plus, seul le spécialiste pourra fournir des réponses satisfaisantes à celles qui souhaitent savoir comment avoir une fille ou un garçon.