Sans les 32 dents, la mâchoire d’une personne n’est pas bien équilibrée. Pour garder ainsi cet équilibre et surtout avoir un joli sourire, il est nécessaire de remplacer les dents. La pose des implants dentaires est actuellement une solution qui a le vent en pope. Elle permet de remplacer les dents naturelles par une vis spécifique. Le taux de succès de la pose atteint actuellement jusqu’à 90%, c’est pour cela qu’elle est très prisée. Voici ce qu’il faut savoir sur cette méthode vraiment innovante.

En quoi consiste un implant dentaire ?

Les implants sont l’un des traitements de l’édentement le plus utilisé et le plus prisé en raison de sa fiabilité. Il s’agit en fait d’une souche neuve pour les dents. Cette racine est un appareil en titane ressemblant à une vis. Celui-ci est posé en dessus de la ligne des gencives. Il est fixé plus précisément dans l’os, et s’adapte parfaitement à la structure des os de la mâchoire. Il est joint à une couronne qui forme la partie blanche des dents. Cette solution permet de retrouver la sécurité, confiance en soi, le confort et surtout le sourire. En général, ils sont utilisés comme solution de remplacement d’une ou plusieurs dents. Il suffit de mettre une couronne sur l’implant quand une seule dent est à remplacer. Mais si l’on doit remplacer de nombreuses dents, plusieurs implants peuvent être utilisés pour recevoir un bridge que ce soit un modèle complet, ou un pont. Pour pouvoir réaliser ce traitement, il faut demander l’avis d’un  dentiste spécialisé dans la pose d’un implant dentaire la défense. En fait, il faut que les gencives et les tissus osseux soient en bonne santé. Ce qui assure aussi la longévité des implants. Néanmoins, il ne faut pas négliger l’hygiène des dents et la visite chez le parodontiste. Sachez que les implants sont aussi  très commodes que les dents brutes.

La technique de pose des implants dentaires à la Défense

La pose d’un implant dentaire la défense passe par plusieurs étapes. La chirurgie qui permet de les mettre en place par contre peut être réalisée en une seule fois ou deux. Certes, cette technique de chirurgie est très répandue et très pratiquée actuellement, il se déroule toujours dans les meilleures conditions. En général, l’intervention chirurgicale pour la mise en place d’un implant dentaire passe premièrement par l’étape de la préparation. C’est durant cette étape que le chirurgien étudie la faisabilité du traitement en s’informant sur l’antécédent du patient. Une fois les études comme la radiographie faite, le dentiste passe à l’étape le plus essentielle qui est l’installation de l’implant. La plupart du temps, il se fait sous anesthésie locale dans le cabinet du médecin. Néanmoins, il y a certaines interventions qui nécessitent un endormissement total dans un hôpital. L’implant est posé au niveau des os. Ainsi, pour faciliter l’accès, la gencive doit être incisée et dégagée. La dernière étape de la pose consiste à visser l’implant. Lors d’une intervention chirurgicale en deux chirurgies, après cette étape finale, l’implant sera couvert par la gencive. Ce n’est qu’après cicatrisation qu’il sera de nouveau ouvert afin de mettre une bague de cicatrisation.  Pour une intervention à une seule étape cet élément qui assure la cicatrisation sera installé au même moment où il visse l’implant.